Nos textes

Vous pouvez vous abonner à notre flux rss.

Productivisme et destruction de l’environnement : FNSEA et gouvernement marchent sur la tête

Répondre à la détresse des agriculteurs et agricultrices est compatible avec le respect de l’environnement et de la santé publique, expliquent, dans une tribune publiée dans L’Obs, les Scientifiques en rébellion, à condition de rejeter les mesures productivistes et rétrogrades du duo FNSEA-gouvernement.

2024-02-03

Pour les scientifiques en rébellion, la FNSEA et le gouvernement marchent sur la tête

Le collectif Scientifiques en rébellion signe une tribune dans l’Obs, critiquant vertement la réponse de la FNSEA et du gouvernement à la colère agricole.

2024-02-03

Procès contre des scientifiques pour des actions alertant sur l’urgence climatique : condamnations en Allemagne, relaxe en France

Le lundi 15 janvier, deux tribunaux allemands ont condamné trois scientifiques, dont un Français, pour avoir participé à des actions de désobéissance civile contre l’inaction climatique à l’automne 2022. Le même jour, au Tribunal de Paris, des scientifiques étaient relaxés dans le cadre d’un procès faisant suite à une conférence-occupation au sein du Muséum national d’histoire naturelle au printemps 2022.

2024-01-19

Pour clôturer leur COP alternative, les Scientifiques en rébellion donnent des conférences dans les rues de Bordeaux et redécorent une agence Crédit Agricole

Ce dimanche 3 décembre des Scientifiques en rébellion ont donné des conférences dans les rues de Bordeaux et ont recouvert d’articles scientifiques une agence Crédit Agricole pour rappeler le rôle majeur des principales banques françaises dans le financement des nouveaux projets pétro-gaziers.

2023-12-03

A la COP alternative de Bordeaux, le procès fictif de Total Energies : du théâtre participatif au service de la justice climatique

Durant la COP alternative, un procès fictif de Total Energies a eu lieu, dans lequel le public a été invité à participer et débattre sur la justice climatique.

2023-12-01

Lors d’une action dans différents lieux de Bordeaux, les « Scientifiques en rébellion » invitent à considérer conjointement urgence climatique et urgence écologique

Dans le cadre de la COP28 alternative, les scientifiques en rébellion sont allés dans les rues de Bordeaux pour alerter sur la chute de la biodiversité, l'utilisation massive de pesticide et le danger du projet LGV.

2023-12-01

L'alter-COP de scientifiques en rébellion : un événement aux formats multiples

La COP28 alternative a commencé le jeudi 30 novembre à la base sous-marine de Bordeaux. Pour appeler le grand public à rejoindre cet événement, les scientifiques ont investi le pont Jacques Chaban-Delmas et déployé un slogan lumineux « join us ».

2023-11-30

La COP alternative des Scientifiques en rébellion démarre jeudi 30 novembre 2023

Ces quatre jours vont constituer un véritable « Quartier général » de résistance climatique, une effervescence de rencontres, de discussions, de débats, de formes artistiques, d’actions de désobéissance civile non violente.

2023-11-29

Alors que s’ouvre la COP28, des scientifiques en procès pour avoir alerté sur la crise écologique

Le 30 novembre 2023, jour de l’ouverture de la COP28 sur le climat à Dubaï, 8 scientifiques et activistes seront en procès à Paris pour avoir alerté sur la crise écologique au cours d’une conférence-occupation au Muséum national d’histoire naturelle dans la soirée du 9 au 10 avril 2022.

2023-11-21

A69 : Les gendarmes chargent et interrompent une conférence scientifique

2023-10-25

Lettre ouverte à Macron au sujet de l'A69

Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron publiée le 4 octobre dans L'Obs, plus de 1500 scientifiques, dont plusieurs contributeurs aux rapports du Giec, appellent le président à abandonner le projet anachronique de construction d'une autoroute entre Toulouse et Castres (A69).

2023-10-04

Autoroute A69 : l’opposition au projet grandit parmi les scientifiques

Plus de 1500 scientifiques, dont plusieurs co-auteur·es du GIEC, signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron demandant l’arrêt des travaux de l’autoroute A69.

2023-10-04

Des scientifiques en procès pour avoir alerté sur la crise écologique

Le 5 octobre 2023, 7 scientifiques et activistes seront en procès à Paris pour avoir alerté sur la crise écologique au cours d’une conférence-occupation au Muséum national d’histoire naturelle dans la soirée du 9 au 10 avril 2022.

2023-09-26

Il ne faut pas construire de nouveau terminal méthanier flottant au Havre !

Le collectif Scientifiques en rébellion s’oppose à la construction au terminal méthanier flottant au Havre et s’associe pleinement aux actions de désobéissance civile non violente organisées par Greenpeace ce jour-même au Havre et ailleurs.

2023-09-18

Lettre ouverte à l’Académie Vétérinaire de France : où est la science ?

Extinction Rebellion, Scientifiques en rébellion, L214 et plusieurs associations s’unissent et lancent un appel à l’Académie Vétérinaire de France pour plus de transparence et de débat autour de la question de l’élevage.

2023-09-14

Scientifiques en rébellion se félicite du soutien du Comité d'éthique du CNRS à la liberté d'engagement des chercheur·es

Scientifiques en rébellion prend acte de la publication de l’avis 44 du Comité d'éthique du CNRS (COMETS) publié le 7 juillet « Entre liberté et responsabilité : engagement public des chercheurs et chercheuses » qui fait explicitement référence à notre collectif et à nos modalités d’action et de prise de position publique.

2023-07-31

Manifeste pour la liberté d'engagement des scientifiques

Face aux questions et critiques que soulève l’engagement croissant des scientifiques dans l’espace public, Scientifiques en rébellion propose un manifeste « Pour la liberté d’engagement des scientifiques ». Ce manifeste a pour but d’expliquer les raisons de cet engagement qui, dans le contexte des crises climatiques et écologiques actuelles, n’est pas simplement un droit, mais une composante essentielle de notre métier de scientifiques. Nous appelons l’ensemble des institutions scientifiques à soutenir la liberté d’engagement des scientifiques en signant ce manifeste, comme l’ont déjà fait des centaines de scientifiques.

2023-07-07

À Toulouse, des scientifiques et étudiant·es interrompent une table ronde organisée à l’Université Paul Sabatier où était conviée TotalEnergies

Le 26 juin 2023, une table ronde sur « l’interdisciplinarité dans le cadre de la transition énergétique » était organisée à l’Université Paul Sabatier. Des membres de Scientifiques en rébellion et des étudiant·es l’ont interrompu en raison de la présence de TotalEnergies.

2023-06-26

À l’AG de BNP Paribas, huées contre les constats scientifiques sur l’urgence climatique

Le 16 mai, trois membres du collectif Scientifiques en rébellion ont participé à l’Assemblée générale des actionnaires de BNP Paribas, aux côtés des ONG de l’Affaire BNP, afin de questionner publiquement la banque sur ses engagements climatiques. Les scientifiques y ont interpellé le Conseil d’Administration de BNP Paribas sur la base de questions rédigées collectivement avec plusieurs co-auteur·es de rapports du GIEC, pour faire suite à une lettre ouverte publiée dans L’Obs en février dernier et co-signée par plus de 600 scientifiques.

2023-05-25

Climat : les scientifiques et les ONG s’invitent à l’Assemblée générale de BNP Paribas

Après avoir largement alerté sur les risques liés aux soutiens de BNP Paribas au développement des énergies fossiles, des représentants de la communauté scientifique, le collectif Scientifiques en rébellion et les associations de L’Affaire BNP ont demandé des comptes au Conseil d’administration de la banque, réuni pour son Assemblée générale annuelle.

2023-05-16

Les Scientifiques en rébellion investissent Le Havre et le projet de terminal méthanier de TotalEnergies pour dénoncer le développement de nouvelles infrastructures fossiles

Les Scientifiques en rébellion, en coalition avec d’autres mouvements (ANV-COP21, Extinction Rebellion, Stop Eacop et Dernière Rénovation) ont ciblé TotalEnergies et son projet d’installation d’un terminal méthanier flottant au Havre. Ce projet, qui doit permettre d’importer du gaz naturel liquéfié (GNL) par bateau dès septembre 2023, va à l’encontre des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre pris par la France.

2023-05-12

Les scientifiques en rébellion dénoncent le financement de nouveaux projets d’énergie fossile par BNP Paribas. Des dizaines d’actions dans toute la France

Ce 10 mai, des dizaines de scientifiques à travers la France ont participé à des actions visant à alerter sur la nécessité de ne plus ouvrir et financer de nouveaux sites et infrastructures liées à l’extraction de pétrole et de gaz. Il y a en effet un consensus scientifique sur le fait que ces projets ne sont pas compatibles avec le respect de l’Accord de Paris sur le climat, dont l’objectif est de limiter le réchauffement de la planète à beaucoup moins que +2°C, si possible +1.5°C.

2023-05-10

Pour alerter sur la cécité de nos sociétés, les scientifiques en rébellion bandent les yeux d'une quinzaine de statues à haute valeur symbolique

Pour la quatrième semaine consécutive, les Scientifiques en rébellion ont bandé les yeux de statues, et accroché à leurs cous des panneaux indiquant « Ne mentez plus », « Ouvrez les yeux » ou « Ceci est une urgence climatique ». Des statues à Nice, Toulouse, Paris, Montpellier, Blois, Nantes et Marseille ont été choisies pour leur côté symbolique.

2023-04-10

Les scientifiques en rébellion apportent leur soutien aux Soulèvements de la Terre et accablent le gouvernement

Le collectif Scientifiques en rébellion publie deux textes aujourd’hui sur son blog dans le Club de Mediapart. Dans le premier, les scientifiques dénoncent l'inadéquation des méga-bassines aux enjeux hydrologiques, écologiques et agricoles. Dans le second, ils et elles affirment être complètement atterré·es par le traitement politique de la question écologique et climatique et critiquent de manière cinglante l’action du gouvernement et la « violence démesurée » dont il a fait preuve.

2023-03-31

En soutien de la résistance, nous sommes les Soulèvements de la Terre

Les Soulèvements de la Terre font partie de ces collectifs qui se substituent à l’Etat là où ce dernier échoue à répondre à l’intérêt général. Ils proposent un autre monde, un projet de société différent et réaliste où le soin, le respect, la tolérance, la justice sociale sont réellement réfléchis et mis en place au quotidien. Nous, scientifiques en rébellion, les soutenons sans réserve.

2023-03-30

Les méga-bassines sont une maladaptation aux sécheresses et aux enjeux agricoles

Nous, scientifiques, soutenons les mouvements de résistances aux projets de méga-bassines. Sans utilité réellement prouvée, ces retenues à ciel ouvert menacent la préservation de l’eau et des écosystèmes, et freinent la transformation de notre modèle agro-économique face aux sécheresses actuelles et à venir. Plus de dialogue est nécessaire entre agriculteur·ice·s, citoyen·ne·s et institutions.

2023-03-30

Les mégabassines sont une mal-adaptation aux sécheresses présentes et à venir

Des membres du collectif Scientifiques en rébellion publient dans le journal Le Monde un texte d’analyse scientifique et de dénonciation des projets de méga-bassines. Ce texte, écrit et soutenu par des scientifiques spécialistes du sujet, dénonce l’inadéquation des méga-bassines aux enjeux hydrologiques, écologiques et agricoles et souligne au contraire les multiples problèmes liés à leur installation. Le collectif Scientifiques en rébellion réaffirme son soutien aux mouvements d’opposition à de tels projets en France et des membres du collectif sont présents le weekend du 24-26 mars lors du grand rassemblement dans les Deux-Sèvres.

2023-03-26

Les Scientifiques en rébellion participent au mouvement contre les méga-bassines et le justifient

Des membres du collectif Scientifiques en rébellion publient dans le journal Le Monde un texte d'analyse scientifique et de dénonciation des projets de méga-bassines. Ce texte, écrit et soutenu par des scientifiques spécialistes du sujet, dénonce l'inadéquation des méga-bassines aux enjeux hydrologiques, écologiques et agricoles et souligne au contraire les multiples problèmes liés à leur installation. Le collectif Scientifiques en rébellion réaffirme son soutien aux mouvements d'opposition à de tels projets en France et des membres du collectif sont présents le weekend du 24-26 mars lors du grand rassemblement dans les Deux-Sèvres.

2023-03-26

Les « Scientifiques en rébellion » dénoncent les ravages des pesticides lors de l’action « Printemps silencieux – Le Off du Salon de l’Agriculture

Une centaine de scientifiques et de citoyen.nes de diverses disciplines venus de toute la France (Paris, Montpellier, Toulouse, Nice, Lyon, Marseille, Grenoble, Rennes, etc.) se sont rassemblé.es samedi 4 mars à Paris devant le Muséum National d’Histoire Naturelle, pour dénoncer les conséquences catastrophiques du recours massif aux pesticides et promouvoir un autre modèle agricole. Cette action est menée par Scientifiques en rébellion et Extinction Rebellion, avec les ONG Pollinis, Générations futures, Avenir Santé Environnement et Alerte des Médecins sur les Pesticides

2023-03-04

Lettre ouverte au Conseil d’administration de BNP Paribas

Dans une tribune publiée dans L’Obs à l’initiative du collectif Scientifiques en rébellion, 600 scientifiques, dont des co-auteur·es des rapports du GIEC, demandent aux membres du Conseil d’administration de BNP Paribas de prendre leurs responsabilités face à la catastrophe écologique en cours en cessant tout soutien à l’ouverture de nouveaux gisements pétroliers et gaziers. BNP Paribas est actuellement l’un des premiers financeurs mondiaux des énergies fossiles et ses engagements sont clairement incompatibles avec l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

2023-02-24

Des centaines de scientifiques appellent BNP Paribas à stopper le financement de nouveaux projets d’énergie fossile

Dans une lettre ouverte publiée le 24 février 2023 dans le journal L’Obs, 600 scientifiques, dont plusieurs co-auteures et coautrices des rapports du GIEC, demandent aux membres du Conseil d’administration de BNP Paribas de prendre leurs responsabilités en cessant tout soutien à l’ouverture de nouveaux gisements pétroliers et gaziers.

2023-02-24

Action Intoxication alimen-terre à la mairie du 5e à Paris

17 rebelles d’Extinction Rebellion et 7 scientifiques de Scientifiques en Rebellion ont associé leurs forces pour interrompre une conférence de désinformation sur le glyphosate, donnée par l’AFIS.

2023-02-02

Des scientifiques demandent l’arrêt de toute nouvelle exploration pétrolière en Norvège : deux d’entre eux ont été arrêtés lors d’une action de désobéissance civile à Trondheim

En soutien à la campagne « Stopp oljeletinga! » (« Stop aux prospections pétrolières »), deux scientifiques, dont une française, Emilie Gios, ont été arrêté.es ce matin à Trondheim pour avoir mené une action de désobéissance civile et demandé la fin de toute nouvelle prospection pétrolière dans les eaux territoriales norvégiennes.

2022-12-05

Des centaines d’activistes, dont 129 scientifiques, ont bloqué 11 aéroports d’affaires internationaux pour demander l’interdiction des jets privés. 31 arrestations dans le monde entier

Cette action internationale demandait l’interdiction des jets privés et la taxation des grands voyageurs pour financer l’adaptation au changement climatique et l’indemnisation des pays vulnérables.

2022-11-14

Les Scientifiques en rébellion devant le siège de Dassault réclament l’interdiction des jets privés. Des actions partout dans le monde.

Le collectif Scientist Rebellion a organisé jeudi 10 novembre une journée internationale d’actions contre les jets privés cordonnée dans 11 pays. 30 militant·es de sa branche française Scientifiques en rébellion, en collaboration avec Extinction Rebellion, ont participé à cette journée avec une action à Paris devant le siège de Dassault Aviation, troisième fabricant mondial de jets privés avec les fameux Falcon, sur le Rond-Point des Champs-Élysées dans le 8e arrondissement.

2022-11-10

1300 scientifiques signent une tribune en soutien à leurs collègues en prison à Munich

Une tribune en solidarité avec les scientifiques ayant été placé.es en détention à Munich pour avoir alerté sur la crise climatique vient d’être publiée par France TV. Signée par plus de 1300 scientifiques, incluant des co-auteurs du GIEC et plusieurs chercheur.es de renom, elle appelle à « ne pas se tromper de coupables », estimant que « le problème n’est pas la protestation, mais l’inaction générale et le désespoir de la jeunesse mondiale dont 3 sur 4 se disent « effrayés » par leur avenir ».

2022-11-05

Face à la crise climatique, ne nous trompons pas de coupables

Face à la crise climatique, « ne nous trompons pas de coupables » : des scientifiques défendent leurs collègues arrêtés en Allemagne

2022-11-04

Des scientifiques en prison pour le climat

Les trois dernières semaines ont été marquées par un engagement de plus en fort des scientifiques dans la lutte contre le dérèglement climatique, sous la forme d’actions de désobéissance civile non violente, de conférences dans l’espace public, ou d’actions visant à interpeller les décideurs.

2022-11-02

« Continuer d’affirmer publiquement qu’il est toujours possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C n’est plus acceptable », avertissent plus de 1000 scientifiques

Plus de 1 000 scientifiques de 47 pays ont signé une lettre ouverte appelant leurs pairs à « partager avec le public ce qu’ils et elles se disent entre eux concernant la réponse mondiale au changement climatique et à la perte de biodiversité ».

2022-10-27

Lettre ouverte de demande de clarification du CNRS

Lettre ouverte de demande de clarification du CNRS : campagnes polaires – Compagnie du Ponant

2022-10-17

Admettre l’échec : il ne reste aucune voie crédible pour atteindre 1,5 °C

Plus de 100 scientifiques et universitaires de 12 pays risqueront l’arrestation et l’emprisonnement en Allemagne à partir de ce week-end pour demander au gouvernement d’admettre qu’il n’est plus possible de limiter le réchauffement climatique en dessous de +1,5 °C.

2022-10-15

Mobilisation nationale de scientifiques contre l’inaction climatique

Dans plusieurs villes de France (Montpellier, Nice, Paris et Toulouse), des scientifiques ont participé ce weekend à des actions d’information du public et de désobéissance civile, au nom de la lutte contre la catastrophe environnementale et humaine en cours et à venir. Dans un texte de 4 pages, disponible sur le site du collectif Scientifiques en rébellion, ils expliquent leurs motivations, leur positionnement et leurs interrogations.

2022-10-15

Pourquoi nous menons des actions de désobéissance civile en tant que scientifiques

Nous sommes des membres de la communauté scientifique extrêmement alarmé·es par la catastrophe écologique en cours. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’initier ou participer à des actions de désobéissance civile en France en tant que scientifiques.

2022-10-13

La désobéissance civile des scientifiques est justifiée sur les plans éthique et pragmatique

L’image en a ébranlé plus d’un : le 6 avril dernier, le climatologue américain Peter Kalmus, enchainé à la porte d’une banque JP Morgan (premier investisseur dans les énergies fossiles), fond en larmes au cours d’un discours expliquant les motivations de son action.

2022-09-09

Action contre la marchandisation des pôles sous couvert d’aide à la science

Dans la continuité de l’appel à la désobéissance civile face à la crise écologique lancé il y a deux ans par 1000 scientifiques à la une du journal Le Monde et de la mobilisation internationale de la semaine dernière largement reprise dans les médias, Scientifiques en rébellion a lancé une nouvelle action ce lundi 11 avril pour dénoncer la marchandisation des pôles sous couvert d’aide à la recherche scientifique.

2022-04-11

En soutien à Jérôme, scientifique en procès pour le climat

Jeudi 7 octobre, 7 activistes d’Alternatiba seront en procès à Bobigny suite à leur intrusion sur le tarmac de Roissy lors de la marche sur les aéroports du 3 octobre 2020. Parmi eux figure Jérôme Guilet, un scientifique engagé membre du Collectif de la rébellion scientifique. Lui aussi risque jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 18,000€ d’amende.

2021-10-06

Prises de position

Communiqués de presse

L'appel des 1000 scientifiques